AIPR : vos obligations au 01 janvier 2018

AIPR2

AIPR_autorisation d'intervention à proximité des réseaux_réseaux_secourisk_centre de formation_prévention_sécurité_réglementation

 

IPR_autorisation d'intervention à proximité des réseaux_réseaux_securité

 

NOUVEAU "Vente et vérification d'extincteurs"

Flyers extincteurs3

extincteurs_verification extincteurs_vente extincteurs_Secourisk_prévention_sécurité

Notre équipe s'agrandit !

Nous sommes heureux d'accueillir José GASTREIN Coordonnateur SPS agréé niveau 1 et Fabrice LUCAS Formateur et Vérificateur qui viennent renforcer notre équipe. C'est avec grand plaisir qu'ils répondront à vos questions.

Secourisk référencé sur Datadock

Accueil

 

 Base de données qui référence les organismes de formation qui répondent au décret qualité n°2015-790 du 30 juin 2015.

Détecteurs de fumées

Obligation d'installation des DAAF repoussée au 1er janvier 2016.

Un détecteur avertisseur autonome de fumée doit être installé dans chaque logement avant le 8 mars 2015. Pour faire face à la pénurie de détecteurs et à l'indisponibilité des installateurs, les députés viennent d'adopter un amendement qui repousse cette obligation d'installation au 1er janvier 2016.

L'obligation d'achat reste fixée au 8 mars 2015.

Amendement détecteurs de fumées

Agrément SECOURISK pour les formations SSIAP

Depuis le 20 mai 2015, SECOURISK est agréé par la préfecture de Haute Savoie pour assurer les formations SSIAP 1,2 et 3 du personnel permanent des services de sécurité incendie des établissements recevant du public et des immeubles de grandes hauteurs ainsi que l'organisation des examens.

Nouveaux pictogrammes de danger : un quizz ludique

Nouveaux pictogrammes de danger : un quizz ludique proposé par l'INRS permet de tester ses connaissances

Saurez-vous reconnaître les nouveaux pictogrammes de danger figurant sur les étiquettes des produits chimiques ? Un quizz ludique proposé par l'INRS permet de tester ses connaissances.

pictos-danger

La mise en oeuvre progressive du réglement CLP depuis 2009 a introduit de nombreuses modifications au niveau de l'étiquetage des produits chimiques.

Le règlement redéfinit les dangers que présentent les produits chimiques et les répartit en 28 classes. De plus, les règles de classification des produits changent, ainsi que les informations figurant sur les étiquettes. Ainis depuis 2009, les étiquettes établies avec l'ancien système disparaissent progressivement pour laisser place à un nouvel étiquetage avec lequel entreprises et salariés doivent se familiariser.

De nouveaux pictogrammes de dangers sont ainsi apparus (forme carrée debout sur la pointe, symbole noir sur fond blanc bordé de rouge), et l'ajout de mention d'avertissement indiquant la gravité du danger (« DANGER », pour les produits les plus dangereux, et « ATTENTION »). Des mentions de danger (par exemple « Mortel par inhalation »), en remplacement des anciennes phrases de risque (phrases R), ainsi que des copnseils de prudence (par exemple « Éviter tout contact avec les yeux, la peau ou les vêtements ») sont également ajoutés.

Ces nouveaux pictogrammes sont devenus obligatoires pour les substances depuis le 1er décembre 2010. Au 1er juin 2015, le précédent système sera complètement abrogé et les nouveaux pictogrammes seront désormais les seuls en vigueur.

Il reste un peu moins de 6 mois pour réviser !

Lancez le quizz INRS !

Amiante : report des obligations de certification

Date de publication : juillet 2013

Le décret n° 2013-594 du 5 juillet 2013 reporte les échéances de certification des entreprises intervenant sur les matériaux contenant de l'amiante. L'obligation de certification des entreprises dans le domaine du retrait et de l'encapsulage de l'amiante est repoussée du 1er juillet 2013 au 1er janvier 2014. L'obligation de certification des entreprises effectuant le retrait de l'enveloppe extérieure des bâtiments est, quant a elle, repoussée du 1er juillet 2013 au 1er juillet 2014 « sous réserve qu'elles aient déposé leur demande de certification auprès d'un organisme certificateur avant le 31 décembre 2013 ». En revanche, le décret ne prévoit pas de report pour la certification des entreprises de génie civil qui devront être certifiées au 1er juillet 2014. De leurs côtés, les organismes qui effectuent les mesures d'empoussièrement voient leur obligation d'accréditation pour l'ensemble du processus d'analyse reportée du 1er juillet 2013 au 1er juillet 2014. (source Face aux risques)

 

Une entreprise est-elle obligée de former ses salariés au sauvetage secourisme du travail ?

Tout employeur est tenu d'organiser, avec avis du médecin du travail, un dispositif permettant de prodiguer les soins d'urgence aux salariés accidentés et aux malades. Cela implique la mise en place d'un protocole à suivre en cas d'urgence et la présence de salariés formés au secourisme et de préférence au sauvetage secourisme du travail (SST). Si le Code du travail (article R. 4224-15) ne rend obligatoire la formation de secouristes que dans les ateliers où sont effectués des travaux dangereux et dans les chantiers mobilisant plus de 20 personnes pendant plus de 15 jours et impliquant la réalisation de travaux dangereux, il est fortement recommandé dans la pratique, aux employeurs, de dépasser ces obligations réglementaires afin de disposer dans chaque entreprise de personnels formés au SST, en nombre adapté et bien répartis, capables d'intervenir efficacement en cas d'accident.

Veille réglementaire / L'employeur doit se faire aider.

A partir du 1er juin prochain, la loi impose aux employeurs de se faire assister dans leur « mission de prévention des risques professionnels par un ou plusieurs salariés compétents » ou, à défaut, par un intervenant extérieur. Cette obligation s'appliquera à tous, quel que soit l'effectif de l'entreprise.

Avant de faire appel à un intervenant extérieur, l'employeur doit s'assurer qu'au sein de son entreprise, un ou plusieurs salarié(s) ne dispose(nt) pas des compétences nécessaires pour s'occuper des actions de prévention des risques professionnels. Toute désignation doit s'effectuer après avis du comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) ou, à défaut, des délégués du personnel.

Décret n° 2012-135 du 30 janvier 2012 relatif à l'organisation de la médecine du travail

Certificat de Formation

HABILITATION ELECTRIQUE - MODULE TBT/BT/HTA

Nos formateurs sont certifiés par la Caisse d'assurance maladie Rhône Alpes pour les formations habilitations électriques conformes à la norme NF C 18-510 « Opérations sur les ouvrages et installations électriques dans un environnement électrique – Prévention du risque électrique ».

Rappel du contexte règlementaire :
L'article R4544-10 du Code du Travail, précise que « l'employeur délivre, maintient ou renouvelle l'habilitation selon les modalités contenues dans les normes mentionnées à l'article R. 4544-3. L'employeur remet à chaque travailleur un carnet de prescriptions établi sur la base des prescriptions pertinentes de ces normes, complété, le cas échéant, par des instructions de sécurité particulières au travail effectué. »...