Actualités

AIPR : Vos obligations pour 2018

Réunion dinformation2

AIPR_autorisation d'intervention à proximité des réseaux_réseaux_secourisk_centre de formation_prévention_sécurité_réglementation

 

IPR_autorisation d'intervention à proximité des réseaux_réseaux_securité

 

Échelles : sécurité renforcée avec l’EN 131 Obligatoire en 2018

Obligatoire depuis le 1er janvier 2018, la nouvelle norme EN 131 vise la sécurité des opérateurs utilisant les échelles portables et les marchepieds. Les fabricants ont anticipé en proposant des systèmes sur leurs produits et en renforçant les tests de résistance.

La norme EN 131 est une norme européenne qui décrit les règles de conception et les dimensions minimales des échelles et des escabeaux portables. 

Depuis le 1er janvier 2018, des changements dans les dimensions des produits, les tests qualité et les informations à mettre à disposition de l’utilisateur ont été apportés pour  davantage de sécurité. 

L’évolution porte également sur l’usage des échelles, la classe domestique ne pourra pas être utilisée par un professionnel. 

Lire la suite

Secourisk référencé sur Datadock

Accueil

 

 Base de données qui référence les organismes de formation qui répondent au décret qualité n°2015-790 du 30 juin 2015.

Nouveaux pictogrammes de danger : un quizz ludique

Nouveaux pictogrammes de danger : un quizz ludique proposé par l'INRS permet de tester ses connaissances

Saurez-vous reconnaître les nouveaux pictogrammes de danger figurant sur les étiquettes des produits chimiques ? Un quizz ludique proposé par l'INRS permet de tester ses connaissances.

pictos-danger

La mise en oeuvre progressive du réglement CLP depuis 2009 a introduit de nombreuses modifications au niveau de l'étiquetage des produits chimiques.

Le règlement redéfinit les dangers que présentent les produits chimiques et les répartit en 28 classes. De plus, les règles de classification des produits changent, ainsi que les informations figurant sur les étiquettes. Ainis depuis 2009, les étiquettes établies avec l'ancien système disparaissent progressivement pour laisser place à un nouvel étiquetage avec lequel entreprises et salariés doivent se familiariser.

De nouveaux pictogrammes de dangers sont ainsi apparus (forme carrée debout sur la pointe, symbole noir sur fond blanc bordé de rouge), et l'ajout de mention d'avertissement indiquant la gravité du danger (« DANGER », pour les produits les plus dangereux, et « ATTENTION »). Des mentions de danger (par exemple « Mortel par inhalation »), en remplacement des anciennes phrases de risque (phrases R), ainsi que des copnseils de prudence (par exemple « Éviter tout contact avec les yeux, la peau ou les vêtements ») sont également ajoutés.

Ces nouveaux pictogrammes sont devenus obligatoires pour les substances depuis le 1er décembre 2010. Au 1er juin 2015, le précédent système sera complètement abrogé et les nouveaux pictogrammes seront désormais les seuls en vigueur.

Il reste un peu moins de 6 mois pour réviser !

Lancez le quizz INRS !

Une entreprise est-elle obligée de former ses salariés au sauvetage secourisme du travail ?

Tout employeur est tenu d'organiser, avec avis du médecin du travail, un dispositif permettant de prodiguer les soins d'urgence aux salariés accidentés et aux malades. Cela implique la mise en place d'un protocole à suivre en cas d'urgence et la présence de salariés formés au secourisme et de préférence au sauvetage secourisme du travail (SST). Si le Code du travail (article R. 4224-15) ne rend obligatoire la formation de secouristes que dans les ateliers où sont effectués des travaux dangereux et dans les chantiers mobilisant plus de 20 personnes pendant plus de 15 jours et impliquant la réalisation de travaux dangereux, il est fortement recommandé dans la pratique, aux employeurs, de dépasser ces obligations réglementaires afin de disposer dans chaque entreprise de personnels formés au SST, en nombre adapté et bien répartis, capables d'intervenir efficacement en cas d'accident.

Veille réglementaire / L'employeur doit se faire aider.

A partir du 1er juin prochain, la loi impose aux employeurs de se faire assister dans leur « mission de prévention des risques professionnels par un ou plusieurs salariés compétents » ou, à défaut, par un intervenant extérieur. Cette obligation s'appliquera à tous, quel que soit l'effectif de l'entreprise.

Avant de faire appel à un intervenant extérieur, l'employeur doit s'assurer qu'au sein de son entreprise, un ou plusieurs salarié(s) ne dispose(nt) pas des compétences nécessaires pour s'occuper des actions de prévention des risques professionnels. Toute désignation doit s'effectuer après avis du comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) ou, à défaut, des délégués du personnel.

Décret n° 2012-135 du 30 janvier 2012 relatif à l'organisation de la médecine du travail

Certificat de Formation

HABILITATION ELECTRIQUE - MODULE TBT/BT/HTA

Nos formateurs sont certifiés par la Caisse d'assurance maladie Rhône Alpes pour les formations habilitations électriques conformes à la norme NF C 18-510 « Opérations sur les ouvrages et installations électriques dans un environnement électrique – Prévention du risque électrique ».

Rappel du contexte règlementaire :
L'article R4544-10 du Code du Travail, précise que « l'employeur délivre, maintient ou renouvelle l'habilitation selon les modalités contenues dans les normes mentionnées à l'article R. 4544-3. L'employeur remet à chaque travailleur un carnet de prescriptions établi sur la base des prescriptions pertinentes de ces normes, complété, le cas échéant, par des instructions de sécurité particulières au travail effectué. »...